HIMALAYAS / PRISCILLA TELMON

SUR LES PAS D'ALEXANDRA DAVID-NÉEL

En 1924, après deux ans de voyage et une expédition clandestine de cinq mois, l’exploratrice française Alexandra David-Néel est la première Occidentale à atteindre Lhassa, la capitale du Tibet interdit.

Quatre-vingts ans plus tard, c’est à pied et en solitaire que l’écrivain-voyageur Priscilla Telmon part sur les traces de cette célèbre aventurière. Rien n’a changé, ou presque, sur le «toit du monde», ni l’interdiction d’y pénétrer, ni la difficulté d’y voyager. Plus de six mois de marche, du golfe du Tonkin jusqu’à Lhassa et aux rivages sacrés du Gange, 5000 kilomètres de découverte et de cheminement intérieur pour renouer avec le souffle et l’esprit des grandes expéditions passées.


 
CONDUITE DE PROJET & COMMUNICATION
> Chargée de production, coordination scénographie et partenariats

 

HIMALAYAS

  
un périple de Priscilla Telmon

 

Une exposition au MK2 Bibliothèque, 19 janvier - 30 mars 2011  

Un ouvrage aux éditions Actes Sud, parution novembre 2010

"Voyage au Tibet interdit" un film de Priscilla Telmon et Robert Thierry

 

Plus qu’un cinéma, le MK2 Bibliothèque est un véritable centre dédié à la culture où littérature, musique et vidéo gravitent autour du septième art. Cet espace a accueilli pendant plus de deux mois l'exposition, offrant un véritable voyage en Himalaya à travers des photographies grand format, un film documentaire, des images d’archive de l’exploratrice Alexandra David-Néel et des ateliers artistiques.

En parallèle, un festival de films documentaires sur l’exploration et la culture himalayenne a été programmé au mois de mars, et à l’occasion de l’exposition Dans le blanc des yeux - masques primitifs du Népal, le Musée du quai Branly a invité le public à une semaine exceptionnelle pendant les vacances de Noël sur le thème de l’Himalaya.

 

Priscilla Telmon © P. Perrin